Litige pour concurrence déloyale

L’un de vos salariés exerce ce qui vous semble être un acte de concurrence déloyale ? Qu’il ait créé sa propre activité ou soit débauché par un concurrent, ce litige peut être porté devant le Conseil des Prud’hommes, sous conditions.

Quels actes sont considérés comme de la concurrence déloyale ?

L’ajout d’une clause de non-concurrence au contrat de travail est très fréquente. Elle vise à protéger l’employeur si le salarié venait à quitter l’entreprise pour exercer une activité similaire, pour une autre entreprise ou son propre compte.
Sachez que, par défaut, un salarié a une obligation de loyauté envers son employeur, et ce de la signature de son contrat de travail à sa rupture. Ainsi, sans même préciser de clause de non-concurrence, en cas de comportement déloyal durant l’embauche, il est possible d’invoquer un licenciement pour faute grave, voire lourde, selon l’impact réel sur l’entreprise.
Si vous souhaitez bénéficier d’une assistance juridique pour la gestion de votre litige au Prud’hommes pour concurrence déloyale et pour vous aider à constituer votre dossier :

Contactez notre équipe par téléphone au 09 70 38 56 25 ou souscrivez directement en ligne.

Sont considérés comme actes constitutifs de concurrence déloyale, le fait de :
  • Détourner la clientèle de son ancien employeur
  • Entretenir des relations avec une société concurrente, en vue d’en tirer profit personnellement
  • Utiliser le fichier clients, le nom ou les relations fournisseurs de l’entreprise
  • Entretenir la confusion sur son appartenance à l’entreprise
  • Débaucher des membres de l’équipe
  • S’installer, sur une activité similaire, dans une même localité
A noter : Si vous constatez l’une de ces situations, assurez d’être en mesure d’en fournir la preuve avant de lancer une procédure.
Si vous souhaitez bénéficier d’une assistance juridique pour la gestion de votre litige au Prud’hommes pour concurrence déloyale et pour vous aider à constituer votre dossier :

Contactez notre équipe par téléphone au 09 70 38 56 25 ou souscrivez directement en ligne.

Quelle juridiction est la mieux à même de régler un litige pour concurrence déloyale ?

Selon votre relation avec le salarié, ainsi que son statut, vous pouvez vous tourner vers différentes institutions pour trancher votre litige.

Ainsi,

  • Si le salarié est toujours en poste, le Conseil des Prud’hommes peut intervenir.
  • Si le salarié a déjà quitté l’entreprise, le CPH n’est compétent que si une clause de non-concurrence figure au contrat de travail précédemment conclu.
  • Si le salarié exerce pour son propre compte et/ou qu’aucune clause de non-concurrence n’a été signée, il est possible de se tourner vers le Tribunal Commercial.
Dans tous les cas, pour être recevable votre demande doit porter sur un litige concret pour l’entreprise. Un lien de causalité doit être établi entre le salarié incriminé et le préjudice réel pour l’entreprise.

Comment saisir le Conseil des Prud’hommes ?

Si les conditions sont réunies, il est possible de porter un litige pour concurrence déloyale devant le Conseil des Prud’hommes. Première étape, saisir le CPH, dans un délai de 2 ans maximum après rupture du contrat de travail. La saisine est gratuite et se fait par courrier recommandé au Greffe de la localité de l’entreprise, son salarié ou son antenne impliquée dans le litige.

Ensuite, vient l’audience de conciliation. Chacune des parties est invitée à trouver un terrain d’entente. A défaut, le juge convoque les adversaires pour une audience de jugement. Si la présence d’un avocat n’est pas obligatoire, elle est vivement recommandée pour régler ce type de litige lié à une clause de non-concurrence entre salarié et employeur.

Faites appel à Litiges.PRO pour régler votre litige
Votre Protection Juridique Professionnelle à partir de 14,90€TTC/mois*

Informations juridiques illimitées – Gain de temps – Faites régler vos litiges par des experts

Informations juridiques illimitées
Faites régler vos litiges par des pro
Gagnez du temps au quotidien

*Pendant les 12 premiers mois puis 29€TTC/mois

Quelque soit votre litige professionnel, nous vous accompagnons

assistance_litige_telephone_03

Par téléphone au 09 70 38 56 25

Nos équipes sont à votre disposition pour répondre à vos questions et vous informer.

questions_litige_professionnel_03

Par e-mail

Posez vos questions sur tout type de litige professionnel. Nos équipes juridique vous répondent rapidement.

demande_protection_juridique_litige_professionnel_03

Souscription en ligne

Vous avez un litige en cours ? Vous souhaitez protéger votre entreprise ? Souscrivez à une protection juridique.